Accueil > Actualités > Les dernières nouvelles > Compte rendu des opérations de démoustication au 15 avril
Compte rendu des opérations de démoustication au 15 avril

Vous aurez noté dans certains secteurs, la présence de moustiques qui piquent déjà depuis quelques jours, malgré des traitements conséquents et plus précoces que les dernières années.

Nos premières observations semblent indiquer que l’absence totale de froid pendant toute la période hivernale et que les conditions excessivement douces de début mars ont favorisé une émergence très précoce des larves de moustiques hivernaux. On observe cette précocité d’environ 3 semaines à toutes les étapes de leur cycle (nymphose, émergence accouplement et piqûre). Nous pouvons logiquement espérer qu’il en sera de même de la ponte et la diapause, permettant de limiter dans le temps la période critique de piqure.

Nous avions observé cette précocité des larves sur le terrain, c’est pourquoi nous avions anticipé la réalisation de la campagne par rapport aux autres années. Cependant, la crue de mars qui s’est prolongée jusqu’au 15 (pic de crue à Pont sur Seine le 15 avec un débit de 272 m3/s), nous a contraint d’attendre au minimum une stabilisation des niveaux. Ensuite les conditions climatiques, notamment une période de vents forts, nous ont obligé à décaler les traitements aériens de 4 à 5 jours.

Conséquence du bouleversement climatique observé, nous notons également la présence d’espèces de moustiques que l’on retrouve habituellement plus tard dans la saison. Les phases larvaires étant beaucoup moins longues pour ces espèces, elles ont pu arriver à maturité avant la réalisation des traitements.

La mise en place des pièges à moustiques nous permettra de mieux comprendre le phénomène observé malgré la campagne conséquente de traitements. Nous aborderons plus précisément la question à l’occasion des prochains comptes rendus.

Il est important de noter que les traitements effectués par le SDDEA ne visent pas les moustiques qui se développent au sein des points d’eau isolés tels que les pots de fleurs ou les vieux pneus.
Soyez vigilants sur ces points de rétention des eaux favorables au développement de larves d’autres espèces de moustiques tout aussi gênantes.

L’équipe Démoustication du SDDEA

Bulletin d’information n°2 Campagne démoustication du 15 mars au 15 avril 2020


Partagez cette info avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Une erreur sur cette page ? Une demande de modifications ? Contactez-nous !