Accueil > Actualités > Les dernières nouvelles > L’école primaire de Saint-Lyé en classe verte
L’école primaire de Saint-Lyé en classe verte

Oyé oyé, ici Chappes ! « On pagaie, on pagaie...où t’as mis la pagaie ? » le refrain est connu ici et la chanson aussi désormais pour nos Petits lyotains !

Embarqués par leur professeur M. Hazouard dans une semaine classe verte et par Corinne (animatrice), c’est sous le signe de l’aventure que le projet classe d’eau s’est concrétisé ! Il faut dire que le maître des lieux, Franc Aubert, est un personnage fascinant : fin connaisseur du milieu naturel local (essences d’arbres, histoire de l’évolution humaine et des outils, patrimoine local, conseils de débrouillardise en tout genre, faune habitant nos forêts) nos petits robinsons sont plongés dans une aventure de plein air et de pleine nature fascinante et cette experience leur plait énormément !

Pourtant la semaine n’a pas débuté sous les meilleurs auspices !... Elle aurait pu être ensoleillée mais la pluie et la grisaille se sont invités à la fête. Malgré une crue légère, il en fallait plus pour décourager nos petits élèves de Saint lyé et leur animatrice kayak, Caroline Bourry. Rien, ni la météo capricieuse ni les conditions n’ont pu éteindre la lumière et le dynamisme de nos sportifs. Quelle aventure ce camp de 5 jours ! Mieux qu’à la télé, et sans console ni portable !

C’ est sur celle île bien connue que les Lyotains de CM1 et CM2 se sont régalés d’un programme dominé par le kayak sur la Seine, le vtt en forêt, le tir à l’arc enseigné par le grand chef de Chappes, vêtu de peaux de bêtes et équipé de ses propres outils à la manière de nos lointains ancêtres. Maniant le propulseur pour viser des cibles naturelles, les enfants se sont régalés dans les bois de Chappes.
Le feu de camp allumé par friction avec des copeaux de bois, au son de la guitare de Pascal, une soirée boum, la vie collective en pleine autonomie et cohésion...tant de richesses !
Et souvent parfois le simple fait d’être là, pas loin de chez nous mais ailleurs quand même, dans un coin retiré, bercés par le bruit du déversoir, écoutant la nature, admirant le cormoran piquer en pleine rivière.

C’est dans ce petit écrin aubois que les lyotains ont passé une semaine pleine de promesses, et les étoiles dans leurs yeux et la lumière auront eu raison de cette météo capricieuse.



Partagez cette info avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Une erreur sur cette page ? Une demande de modifications ? Contactez-nous !