Accueil > Vie quotidienne > Informations > Qualité de l’eau
Qualité de l’eau

Le dépassement des limites de qualité concernant le paramètre nitrates se poursuit. La teneur est actuellement de 52.4 mg/l alors que normalement la concentration maximale admissible est de 50 mg/l. Sur le plan sanitaire, les nitrates ne sont pas nocifs pour la santé humaine. C’est leur transformation en nitrites et en composés nitrosés dans l’organisme qui induit un risque pour celle-ci. La consommation régulière de cette eau est susceptible à long terme d’engendrer des risques pour la santé plus particulièrement pour les femmes enceintes, les jeunes enfants (méthémoglobinémie du nourrisson ou « maladie bleue ») et pour toute personne fragilisée par la maladie.

L’agence nationale de santé demande que les restrictions d’usage alimentaire soient impérativement respectées par les populations à risque. De l’eau de source embouteillée est mise à la disposition des populations concernées à la mairie.

Les travaux pour la réalisation du nouveau forage devraient bientôt débuter. Il sont actuellement bloqués en raison des exigences de la DREAL (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) qui impose une étude d’impact pour les tranchées qui vont être réalisées en plein champ entre les châteaux d’eau de Payns et Saint-Lyé, de Payns et Savières et des mesures compensatoires pour le remblai effectué le long du chemin après le pont de la Seine pour mettre le local abritant les pompes à l’abri des inondations. Ces exigences ont retardé les travaux de plus d’un an et entraînent des coûts supplémentaires.

Informations et recommandations

Les données sur la qualité de l’eau du robinet sont publiques.

Elles sont disponibles :

  • sur le site internet du Ministère chargé de la santé www.eaupotable.sante.gouv.fr :
    les résultats du contrôle sanitaire de l’eau du robinet mis en œuvre par les ARS sont accessibles commune par commune et sont régulièrement actualisés ;
  • en mairie : les derniers résultats d’analyse de l’eau du robinet, transmis par l’ARS y sont affichés ;
  • auprès du responsable de la production et de la distribution d’eau ;
  • avec la facture d’eau : une note de synthèse sur la qualité de l’eau, élaborée par l’ARS, est jointe annuellement à la facture d’eau, pour les abonnés au service des eaux.

Quelques recommandations de consommation

Au quotidien, il existe quelques règles simples de consommation et d’utilisation de l’eau du robinet :

  • laisser couler l’eau avant de la consommer lorsqu’elle a stagné dans les canalisations, de quelques secondes à une à deux minutes (en cas de stagnation prolongée, après plusieurs jours d’absence, par exemple) ;
  • utiliser l’eau du réseau d’eau froide pour la boisson, la préparation ou la cuisson des aliments : une température élevée peut favoriser le transfert dans l’eau des métaux qui constituent les canalisations et la dégradation de la qualité bactériologique ;
  • laisser l’eau du robinet dans une carafe ouverte pendant quelques heures dans le réfrigérateur pour éliminer un éventuel goût de chlore.

En l’absence de consignes particulières du responsable de la distribution, du maire ou de l’ARS (ou éventuellement du médecin pour les nourrissons), l’eau du robinet peut être consommée sans risque.

Les bilans locaux sur la qualité de l’eau du robinet

Les Agences régionales de santé (ARS) publient également des bilans régionaux sur la qualité de l’eau du robinet. Ces documents sont mis en ligne sur les sites Internet des ARS accessibles à partir du site www.ars.sante.fr



Partagez cette info avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Une erreur sur cette page ? Une demande de modifications ? Contactez-nous !